Où trouve-t-on le cépage Chardonnay en France ?
0 (0)

Cépage parmi les plus utilisés en Champagne, le Chardonnay est également très connu pour les blancs de Bourgogne. Si certains pourraient penser que son origine est très ancienne, ce cépage n’en reste pas moins une création particulièrement récente puisque l’on a commencé à l’exploiter au XXème Siècle. On attribue à Pierre Galet, un universitaire et ampélographe français, l’isolement de ce cépage du pinot blanc B. Il existe de nombreuses variétés de Chardonnay et on l’exploite pour la production de nombreux vins, pas seulement en France.

Une origine liée au village de Chardonnay ?

Avec sa forme assez proche du pinot noir, le Chardonnay est probablement véritablement repéré dans le Haut-Macônnais, dans le village éponyme. C’est la raison pour laquelle ce cépage est particulièrement considéré avant tout comme l’un de ceux les plus utilisés par les vins et grands vins de Bourgogne. Cependant, on lui attribue également d’autres noms (notamment en raison de ses variétés et cultures géographiques). Ainsi, peuvent être considérés comme synonymes de Chardonnay des noms comme Arboisier, Auxerrois Blanc, Auxois, Blanc de Cramant, Chablis, Cravner, Gamay Blanc, Maconnais, Pineau Blanc, Pinot Chardonnay ou encore Roussot.

Cela dit, son succès est particulièrement important dans d’autres régions, comme nous le voyons plus loin, alors même qu’il se cultive avec bonheur sur des sols peu fertiles et calcaires (comme en Champagne) et dans des zones de froid. Le climat du petit village de Chardonnay est d’ailleurs à mi-chemin entre les courants atlantiques et le climat continental, avec des hivers assez froids.

L’usage est bien entendu parfaitement apprécié en Champagne, assemblé avec le pinot noir et le pinot meunier le plus souvent ou exploité dans les blancs de blancs en mono-cépage.

Les régions de France qui cultivent le Chardonnay

La Bourgogne, la Champagne mais aussi d’autres régions comme le Languedoc-Roussillon, la Savoie, la Loire, le Jura et l’Alsace sont amatrices de la culture du Chardonnay. Si la consommation de vin rouge décline d’années en années, le vin blanc et donc le Chardonnay en tête reste stable.

En Champagne, on en retrouve essentiellement dans des zones précises comme principalement dans la Côte des Blancs, au sud d’Épernay (Avize, Cramant, Le-Mesnil-sur-Oger, Oger notamment) , mais aussi un peu sur la Montagne de Reims et à Mongueux dans la Côte des Bars. Presque toutes les grandes maisons du Champagne exploitent ce cépage, seul raisin blanc parmi les dominants. Sa culture remplace d’ailleurs le plus souvent au fil des années les autres cépages oubliés de la région champenoise.

Les autres régions du monde amatrices de Chardonnay

La culture du vin s’est particulièrement exportée à partir du XXème Siècle, notamment dans les pays découvrant la vigne un peu plus récemment. Le Chardonnay faisant partie des cépages balncs les plus appréciés, pour ses notes florales mais aussi pour ses capacités de garde (de quatre à 10 ans en général), on le retrouve à présent dans ces différentes régions du monde productrices de vin :

  • En Allemagne,
  • En suisse,
  • Aux États-Unis (notamment en Californie),
  • En Argentine,
  • Au Canada,
  • Au Chili
  • En Australie,
  • En Nouvelle-Zélande,
  • En Afrique du Sud.

On estime ainsi à 160 000 hectares la superficie du Chardonnay à travers le monde alors même qu’il représente environ 50 600 hectares dans notre hexagone.

Bar à Champagne > Blog d'actualités sur le Champagne > Où trouve-t-on le cépage Chardonnay en France ?
Avez-vous plus de 18 ans ? Ce site nécessite d'avoir 18 ans minimum. Merci de vérifier votre âge. Si ce n'est pas le cas, cliquez sur "Non".